Image Les 4 habitudes qu'un leader doit adopter pour améliorer la culture dans son entreprise

Les 4 habitudes qu'un leader doit adopter pour améliorer la culture dans son entreprise


Les 4 habitudes qu'un leader doit adopter pour améliorer la culture dans son entreprise

La confiance est un concept que la plupart des entreprises considèrent comme l'une de leurs valeurs fondamentales. Le mot "confiance" sonne bien. Mais en réalité, ce n'est souvent qu'un mot à la mode. Oui, les dirigeants font un signe de la tête quand ils l'entendent comme pour exprimer leur accord, mais ensuite, ils se comportent d'une manière qui fait que tout le monde se méfie d'eux.

Les propriétaires d'entreprise disent souvent : "La confiance s'établit avec la cohérence du comportement." En d'autres termes, si vous vous êtes bien comporté hier et aujourd'hui, alors j'ai confiance que vous vous comporterez bien demain. La vérité est que la cohérence des comportements ne fonctionne que pour créer une culture remplie de confiance quand il s'agit d'un comportement que vous désirez, et même alors, certains comportements ne vous mèneront pas où vous le pensez.

Par exemple, quelqu'un peut être toujours respectueux mais peu fiable, ce qui ne mène pas à la confiance. Pire encore, que se passerait-il si deux membres de votre équipe se comportaient de façon odieuse ou inappropriée hier et aujourd'hui ? Alors j'ai uniquement confiance dans le fait qu'ils se comporteront de la même façon demain, ce qui veut dire que je n'ai pas vraiment confiance en eux. Le comportement prédictif n'est pas la bonne façon pour établir une confiance dans le milieu de travail.

La confiance exige quatre comportements spécifiques. Ces comportements, sans surprise, sont liés à l'intelligence émotionnelle et à la communication interpersonnelle, et ils sont tous liés à la vulnérabilité. L'établissement d'une confiance fondée sur la vulnérabilité exige savoir :


1. Demander et accepter de l'aide.

Demander de l'aide n'est pas toujours facile, surtout pour les personnes qui ont beaucoup de talent. Mais le monde est vaste, l'information nous parvient rapidement, et on ne peut pas être un génie sur tout. Arrêtez d'essayer d'être un je-sais-tout, et au lieu de cela, soyez hautement qualifié dans quelques domaines qui vous plaisent. Le maintien de cette expertise de pointe est un bien précieux, et lorsque vous combinez votre intelligence avec les domaines d'expertise des autres, vous produisez collectivement des résultats exceptionnels qui, le plus souvent, ne peuvent être atteints seul. Être capable de contribuer d'une manière appréciée et valorisée permet d'établir rapidement la confiance. Mais demander ne fait pas tout. Une fois que la personne à qui vous avez demandé de l'aide accepte de vous la donner, vous devez accepter d'être reconnaissant en retour. 


2. Offrir de l'aide sans juger.

Larry du marketing vient d'entrer dans votre bureau. Il a besoin d'aide pour planifier le budget trimestriel de son département. Vous soupirez. Pour un type si brillant, pourquoi n'y arrive-t-il pas tout seul ? Vous sortez votre stylo, canalisez votre meilleur ton condescendant et lui expliquez à nouveau la procédure : "Comme je vous l'ai déjà expliqué au dernier trimestre..." Pas très utile ! Maintenant Larry a honte, et il vous déteste. Rappelez-vous que tout le monde a un rôle à jouer, tout le monde est là pour résoudre un problème différent. Lorsque nous respectons les talents des uns et des autres, nous bâtissons la confiance.


3. S'excuser lors d'une erreur. 

Personne n'aime avoir tort. Et pourtant, ça arrive à tout le monde. Alors, assumez votre erreur et excusez-vous sincèrement puis passez à autre chose. Cela vaut aussi pour les erreurs de vos collègues. Ne soyez pas rancunier. Pierre a fait une erreur et s'est excusé. Pas besoin de planifier votre vengeance. Sarah a été un peu trop directe à la réunion d'hier. Elle s'est excusée. Arrêtez d'imaginer sa mort. Nous sommes humains. On commet des erreurs. Et si vous ne vous êtes pas excusé, allez le faire. Si vous n'avez pas reçu d'excuses, demandez-les. Et si ce domaine de l'intelligence émotionnelle vous met mal à l'aise, alors commencez simplement. Voici une excuse sur laquelle vous pouvez vous baser : "Hé, Laura, je sais que ça fait plusieurs semaines, mais ça me dérange toujours, et c'est vraiment important pour moi. Je tiens à m'excuser pour ce que j'ai dit lors de notre dernière réunion de vente. Je ne pense pas que tu es idiote. J'étais frustré par notre manque de résultats et j'ai mal réagi. J'étais irrespectueux. Et je suis vraiment désolé." 


4. Être empathique.

Nous vivons dans un monde plein de diversité. Et heureusement. Embrassez cette diversité et vous créerez des opportunités. Nous avons aussi beaucoup en commun, notre humanité. Lorsque nous avons des sentiments, des peurs et des expériences communes qui nous font rire et pleurer, ou qui nous touchent profondément, ou qui rendent nos mains moites, nous savons que nous ne sommes pas seuls. Il ne s'agit pas de se vider le cœur ensemble, il s'agit d'honorer notre humanité, même lorsque nos circonstances ne sont pas identiques. Trouver un terrain d'entente dans notre cheminement collectif nous aide à tisser des liens, à tendre la main aux autres et à développer la confiance.


Les entrepreneurs qui réussissent savent que pour atteindre et dépasser des objectifs audacieux, il est important d'avoir une culture de travail basée sur la confiance. Ils savent que la vulnérabilité est la base de toute chose productive.